mardi 29 novembre 2011

premier chagrin


Sophie, 14 ans, vient de décrocher son premier job de babysitter. De quoi pavoiser devant les copines qui se moquent de son air de gamine!
Sauf que rien ne se passe vraiment comme prévu : Mouche, la grand-mère qui a fait appel à elle, lui annonce d'entrée de jeu qu'elle va mourir et compte sur Sophie pour l'aider à accueillir ses petits-enfants, afin qu'ils apprivoisent ensemble cette mort.
D'abord déconcertée, effrayée même, Sophie sympathise puis s'attache à Mouche, une femme libre, entière, bien décidée à vivre à fond ce qui lui reste de temps.
Très vite pourtant, l'adolescente comprend que les petits-enfants attendus ne viendront pas. A moins que...
J'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman! Les sentiments des personnages sonnent juste et vrai, et Eva Kavian a su parfaitement entrer dans la peau de cette adolescente attachante et sensible qui a le coeur et l'intelligence pour vivre cette rencontre hors du commun.
Rien de morbide, vraiment, dans cette histoire, au contraire. Il y a autour de Mouche beaucoup d'amour, et chez cette femme une pulsion de vie qui rend Sophie plus mûre, plus vivante elle aussi.
Et le lecteur, lui, sort de ce roman touché par cette émotion qui affleure sans jamais se laisser aller à la sensiblerie.

Premier chagrin, par Eva Kavian, ed. Mijade (zone J), 2011, 188p.

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire