lundi 8 avril 2013

Prix Farniente 2013 : les résultats

Le 23 mars dernier, les résultats du prix Farniente ont été révélés lors de la traditionnelle journée de fête qui réunit autour du prix lecteurs, auteurs, et passeurs de livres.
Cette année, ce sont trois livres qui ont été mis à l'honneur au lieu de deux, puisque les deux sélections, Un basket et Deux baskets, sont devenues trois cette année, pour mieux correspondre aux différents lectorats adolescents.
Dans la catégorie "Basket jaune" (13+), les lecteurs ont plébiscité "Terrienne" de Jean-Claude Mourlevat, un auteur que l'on ne présente plus! Son roman est paru aux éditions Gallimard.
Dans la catégorie "Basket verte" (15+), c'est le roman de Ruta Sepetys, "Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre" paru lui aussi chez Gallimard dans la collection Scripto, que les lecteurs ont préféré.
Dans la catégorie "Basket orange" (17+), c'est Gilles Abier, avec "J'me sens pas belle" paru chez Actes Sud junior qui remporte  les suffrages... et constitue aussi mon coup de coeur absolu dans cette sélection!
L'histoire  est celle de Sabine, bourrée de complexes physiques, à la vie affective quasi inexistente.
Elle rencontre Ajmal, un jeune Afghan beau comme un dieu, et qui semble l'apprécier. Pour Sabine, c'est trop beau pour être vrai : "Jamais je ne pourrais sortir avec un mec aussi magnifique.  Je serais trop flippée.  A toujours me demander ce qu'un type comme lui fout avec une nana comme moi... De toute façon, il faudrait d'abord qu'il aime les moches." Mais Ajmal semble ne pas voir, lui, les défauts de la jeune fille. Et c'est le début d'une histoire d'amour passionnée et compliquée : Ajmal est sans-papiers, et risque l'expulsion sur simple contrôle de routine ou... dénonciation...
Je n'en dirai pas plus pour laisser le lecteur se faire embarquer comme je l'ai été dans la très efficace construction de ce récit poignant et bousculant à plusieurs points de vue.
C'est à la fois un très touchant portrait d'adolescente mal dans sa peau et doutant d'elle-même et une plongée dans le monde des sans-papiers, injuste et cruel trop souvent.

Plus de détails sur les livres primés, des échos de la fête, et la sélection 2014 sur le site www.prixfarniente.be

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire