jeudi 17 mars 2011

Le mariage de Dominique Hardenne


Rescapé d'une guerre dont on ne sait trop où et quand elle a lieu, Dominique Hardenne, troufion cuisinier, a perdu ses illusions, son régiment, son uniforme et ses amis. Alors ce paysan reprend le chemin de son village, pour essayer d'y renouer les fils de sa vie interrompue.
Mais au village comme ailleurs, La bombe a soufflé, transformant les habitants en momies pétrifiées dans leur dernier geste...
Un roman singulier dans lequel on entre au rythme des pas d'un personnage qui quitte un enfer pour en trouver un autre et s'efforce, avec ses pauvres moyens, de "redonner à la terre le goût de la vie, et à la vie le goût de la terre".
Et l'on s'émerveille avec lui de la vision d'un crocus, ou de l'odeur d'un pain qui cuit...
Pour ceux qui connaissent l'auteur par "Retour à Montechiarro" par exemple, "le mariage de Dominique Hardenne" sera sans doute une surprise. Ici, pas de foisonnement de personnages, pas de fresque historiques, rien que la solitude absolue d'un homme qui n'a que son imagination pour ne pas succomber à la folie.
Et le lecteur de se poser la question : comment aurais-je vécu cela?

Le mariage de Dominique Hardenne, ed. J.C.Lattès, 2010, 250p.

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire