lundi 18 mars 2013

Made in Vietnam




Des baskets neuves à motifs dorés d’une grande marque… Elles sont chouettes, non ?
C’est vrai, répond Lan, 14 ans, l’héroïne de cette histoire, mais « si tu grattes un peu, si tu regardes entre les semelles, par exemple, ou entre les différentes épaisseurs du cuir, tu verras des paupières qui se ferment, la peur d’être puni, et toute la colère rentrée de ceux qui les ont fabriqués. Porter ces chaussures, c’est fouler notre misère aux pieds. »
Dans l’usine, au Sud du Vietnam, où travaille Lan, les ouvrières, des ados pour la plupart, sont parfois 14 heures durant à leur poste, dans une chaleur et des odeurs de colle insupportables.  Heures supplémentaires non payées, travail de nuit pour satisfaire les commandes…. Et pas question de se plaindre, les ouvrières ont un besoin vital de ce salaire de misère.
Mais quand Lan et ses amies apprennent que leur patron va recevoir le prix de l’entreprise « socialement responsable » à la suite d’une inspection internationale, c’en est trop, malgré la peur elles décident d’agir !
Un sujet malheureusement toujours d’actualité, un roman aux personnages attachants, qui éveille à une réflexion salutaire sur la portée de nos choix de consommation (à partir de 11-12 ans)

 
Made en Vietnam, par Carolin Philipps, ed. Bayard jeunesse, coll. Millezime, 2012, 235p.

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire