lundi 28 avril 2014





Voici donc, avec un nouveau logo, merci Julie! :-) notre sélection de ce mois d'avril parmi les livres que nous avons lus. Du réaliste, du fantastique, du grave, du léger, y en a pour tous les goûts, bon appétit! :-)

Silence, on irradie, par Christophe Léon, ed. Thierry Magnier, 2009, 111p.

 


Un village qui ressemble à tous les villages, quelque part à l’Est de l’Europe. Sauf qu’ici, grâce à la centrale nucléaire juste à côté, les habitants ont tous du travail.
Jusqu’au jour de “l’incident”, comme ils ont d’abord appelé l’explosion, à la télévision.
Une explosion qui s’avère être une catastrophe écologique majeure répandant mort et destruction à des kilomètres à la ronde…
Quelques survivants se cachent dans les décombres : il y a Sven, sa petite soeur Siloé, et puis Youri, un jeune médecin venu de la ville dans l’espoir insensé de retrouver celle qu’il aime…
On pense bien sûr à Tchernobyl en lisant cette histoire terriblement réaliste et tragique. Un roman qui interpelle et appelle le débat, face à des choix de société qui pèsent, positivement ou négativement sur l’avenir de tous.

Le passage du diable, par Anne Fine, ed. Ecole des loisirs (Medium), 2014, 306p.

Le centre de cette histoire, c’est une maison.  Une maison-manoir du 19ème siècle avec des pièces innombrables, des escaliers dérobés, des tourelles et des clochetons. Une maison qui, la nuit tombée, distille l’inquiétude, puis la peur, comme dans les romans gothiques, où l’horreur naît de l’inconnu.
Cette maison, le jeune Daniel Cunningham ne la connaît d’abord que par sa réduction, une magnifique maison de poupées, réplique de la maison d’enfance de sa mère. Daniel joue avec ces poupées des heures durant, la maladie grave qui le cloue au lit l’empêche de faire autre chose.  Sa maman le soigne avec dévouement, mais ils ne voient jamais personne, elle ne lui parle jamais de son enfance au manoir, ni des personnes représentées par ces poupées.
Un jour pourtant, le huis-clos étouffant explose. Daniel n’est en réalité pas malade, et le médecin qui l’a recueilli après la crise de folie de sa mère cherche à comprendre et à joindre d’autres membres de la famille.
Il s’avère que Daniel a un oncle, disposé à l’accueillir au manoir. Le  jeune garçon débarque donc dans la maison grandeur nature, en reconnaît tous les recoins.
Mais très vite l’oncle, ancien marin, révèle une personnalité troublante, tantôt miel tantôt vinaigre. Et pourquoi donc s’intéresse-t-il donc tant à la maison de poupées qu’il croit perdue, et dont Daniel lui a instinctivement caché qu’elle existe encore?...
Laissez-vous emporter par le charme vénéneux de ce roman, vous ne le regretterez pas!


Qui a mis des cheveux sur ma brosse à dents?, par Jerry Spinelli, ed. Ecole des loisirs (Medium), 2013, 276p.

Qui a dit que parce qu’on est frère et soeur, on doit nécessairement s’adorer?
Pas Greg et Megin en tout cas, qui se détestent cordialement.  Tous les coups sont permis, c’est la guerre totale! Les parents dépassés par les événements, le petit frère pris en otage par l’un ou l’autre dans la bataille n’en peuvent plus!
L’auteur donne la parole alternativement aux deux personnages, et chacun est bien sûr persuadé qu’il a raison et que l’autre n’est qu’un rat puant. Encore que…
Une très chouette histoire sur les rapports familiaux parfois explosifs, réaliste et drôle à la fois!




Western girl, par Anne Percin, ed. Du Rouergue (DoAdo), 2013, 200 p.

 
Elise a 16 ans, et se prépare à vivre un été de rêve.  Passionnée de cheval, de western et de musique country depuis qu’elle est haute comme trois pommes, elle part en stage dans un ranch du Dakota. 
Le paradis? Sauf que le groupe de stagiaires comprend quelques snobinards et quelques pestes, et qu’Elise se retrouve vite la tête de turc de certains…
Un roman entraînant et dépaysant, à la rencontre d’une région, d’une manière de vivre et d’une musique particulières… et en prime, une belle histoire d’amour! ;-)


Meilleur jeune espoir féminin, par Marie-Sophie Vermot, ed. Thierry Magnier, 2013, 121p.
Damienne, 15 ans ¾, passe ses vacances dans la villa basque des patrons de sa mère, employée de maison.
Face aux riches ados qu’elle croise sur la plage, elle se rêve une autre vie.  Elle devient donc Isild, parisienne bien sous tous rapports.  Le stratagème semble fonctionner, et Damienne-Isild ne tarde pas à trouver Nathan, l’un de ses nouveaux “amis” très à son goût.  Mais un mensonge en entraînant un autre, le secret de l’adolescente est de plus en plus lourd à porter…
S’accepter tel que l’on est sous le regard des autres… pas si facile!


Du même auteur, on pourra lire aussi Casting, paru en 2000, à l’Ecole des Loisirs, dans la collection Medium :

Le monde de la mode est tellement merveilleux!
C’est en tout cas ce que pense Bérénice, vraie peau de rousse et cheveux tirant sur l’orange, qui fait des pieds et des mains pour intégrer le casting de cette pub pour les jeans Machinchouette, avec 4 autres ados.
Mais lorsque le tournage commence, les personnalités se révèlent, et les affrontements ne tardent pas, entre celle qui “se la pète”, celui qui “s’y croit”, et le réalisateur à l’humeur imprévisible… Bérénice y apprendra beaucoup de choses sur les autres … et sur elle-même! 


Bonnes lectures et ... au mois prochain pour d'autres suggestions!

Isabelle P.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire