dimanche 15 mars 2015

Ados litt' : nos coups de coeur du mois!





   La Foire du Livre de Bruxelles vient de se terminer, et nous avons eu la chance d'y rencontrer Xavier-Laurent Petit. Passionné de lecture, il a parlé de ses auteurs favoris et de la façon dont ses livres voient le jour.  Le plus souvent ancrés dans la réalité, ses romans nous transportent ailleurs, à la rencontre de personnages qui vivent des difficultés que nous avons la chance de ne pas connaître.

   On vous a présenté il y a quelques mois le dernier roman de Xavier-Laurent Petit, "Itawapa", qui se passe dans la jungle amazonienne, et voici quelques autres romans plus anciens, à redécouvrir dans votre bibliothèque favorite! :-)

Be safe, par Xavier-Laurent Petit, ed. Ecole des loisirs (Medium), 2007, 259p.

   Parce qu’il n’a pas de boulot et qu’il a cru aux discours de l’officier recruteur, Jeremy se retrouve ,comme bien d’autres boys de sa petite ville américaine, en Irak, à « nettoyer » le pays des terroristes au lieu de le reconstruire, comme on le lui avait fait miroiter.
Il envoie des lettres rassurantes à ses parents, mais les mails qu’il adresse à son jeune frère Oskar racontent une tout autre réalité…
   L’auteur a déjà dans d’autres romans dénoncé l’absurdité des guerres.  Ici à nouveau, les multiples personnages offrent chacun un éclairage particulier sur le thème central : ceux qui comme Jeff ou Jeremy sont au cœur de l’action, ceux qui tremblent pour eux, ceux qui revivent l’enfer déjà vécu au Vietnam, ceux qui dénoncent par l’art ou la musique…
Toutes ces voix donnent sa force au récit et incitent à la réflexion.
Un très beau roman, fort et émouvant.


L’homme du jardin par X.L. Petit, ed. Ecole des loisirs (Medium), 2001, 153 p.


Mélie, 13 ans, est souvent seule dans cette grande maison isolée pendant que son père, veuf, travaille aux urgences d’un grand hopital.
L’adolescente, terrifiée par le silence et l’absence, s’empiffre de tout ce qui lui tombe sous la main, et accumule les rites qui conjureront ses peurs.
Jusqu’à ce petit matin où elle découvre dans le jardin un homme blessé par balles, un fugitif poursuivi par la police, qui affirme être là par hasard, mais qui semble savoir beaucoup de choses sur elle…
Et Mélie la trouillarde, qui rêvait d’être une héroïne, se découvre soudain capable de courage, et voit sa vie basculer à tout jamais…
Un livre très bien écrit, facile à lire, qui distille un suspense tout à fait prenant.


Miée, par Xavier-Laurent Petit, ed. Ecole des loisirs (Medium), 2001, 112p.



Anna adore aller chez Miée, sa grand-mère.  Elle est cool, Miée, elle a le temps, pas comme les parents d’Anna qui sont toujours pressés !
Mais depuis quelque temps, Miée n’est plus tout à fait la même : elle embrouille les mots, oublie de se coiffer, traverse la rue sans regarder…
De semaine en semaine, les choses s’aggravent, Miée mélange tout, le jour, la nuit, les sous, les gens, les mots…
Une histoire touchante, une belle relation entre une grand-mère et sa petite-fille.





L’attrape-rêves, par Xavier-Laurent Petit, ed. Ecole des loisirs (Medium), 2009, 275p.




Dans le village de montagne où vit Louise avec son père, la vie est rude.  Si rude que sa mère s’est enfuie quand Louise avait 6 ans.  30 kilomètres d’une route tout en lacets séparent ceux d’en haut et ceux d’en bas, mais ceux d’en haut forment un monde à part, aussi rude que les tempêtes qu’ils subissent.  Alors quand s’installent dans une vieille caravane au fond des bois Chem et sa mère, qui viennent d’on ne sait où, l’accueil manque de chaleur, c’est le moins que l’on puisse dire…
Une réflexion sur la destruction de l’environnement naturel, de belles descriptions de personnages, un pladoyer pour la tolérance et l’acceptation de l’autre, un histoire d’amour, il y a tout cela, et bien plus encore dans ce très beau roman !






Quelques nouveautés, après ce "spécial Xavier-Laurent Petit" ? Voici, voilà!


La chanson du nez cassé, par Arne Svingen, ed. Magnard jeunesse, 2014.




Pour faire plaisir à sa mère, Bart fait de la boxe.  Mais en réalité, ce qu’il aime par-dessus tout, c’est le chant. Le chant qui lui remplit le cœur et l’aide à supporter une vie difficile, un logement crado, une mère saoule plus souvent qu’à son tour, les regards méprisants ou compatissants des autres.  Le chant comme à l’opéra, qu’il entonne à faire péter les vitres, quand il est tout seul.  Par contre, impossible de sortir une note juste quand on l’écoute…
Une très belle histoire, émouvante et souvent drôle, pleine de personnages attendrissants et chaleureux.




Là où naissent les nuages, par Anne-Lise Heurtier, ed. Casterman, 2014, 200p.

Fille unique de parents dynamiques et engagés socialement, lui chirurgien et elle magistrate, Amalia ne s’aime pas beaucoup.  Elle se trouve grosse, moche, et en plus le garçon qui lui plaît vient de lui préférer la plus belle fille de la classe !
Alors quand son père lui propose de partir avec lui un mois en mission humanitaire en Mongolie pour aider les enfants des rues, Amalia, à sa propre stupéfaction, s’entend lui répondre oui.
Sauf qu’un empêchement de dernière minute bloque son père à Paris, et que l’adolescente se retrouve toute seule à affronter sa peur de l’inconnu et son horreur de la misère ! …
Un beau roman sensible, et une héroïne très attachante, dont on suit la métamorphose au contact d’une réalité si éloignée de tout ce qu’elle connaît.
(Sélection prix Farniente 2016 catégorie 13 ans et plus)

Le livre de Perle, par Timothée de Fombelle, ed. Gallimard, 2014.

Timothée de Fombelle nous a habitué, avec ses précédents romans, à explorer des mondes fort différents du nôtre. Avec Tobie Lolness, nous étions dans un arbre fabuleux, avec Vango, dans un passé tumultueux.  Le livre de Perle, lui, nous entraîne à mi-chemin entre féerie et réalité.
Difficile de présenter ce nouveau roman sans trop dévoiler de ce voyage plein de tours et détours !
On y suit le destin de trois personnages : le premier, c’est le narrateur qui à 14 ans fait une découverte qui bouleversera sa vie.
Le second, c’est Joshua Perle, tombé du ciel dans la vie d’un couple de fabricants de bonbons, dans ces années 40 de sinistre mémoire.
Et le troisième personnage, c’est Ilian, prince amoureux d’une fée disparue, qu’il passera sa vie à chercher…
Une très belle histoire d’amour, et un roman d’aventures passionnant !
Et pour vous convaincre encore davantage de plonger dans ce magnifique bouquin, regardez cette video sympa!






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire