mercredi 6 septembre 2017

adieu parasol, vive la rentrée!






Eh oui, adieu lecture sous le parasol, au pied d'un arbre, etc.... et vive la rentrée!
Une rentrée qui n'empêche pas une bibliothécaire motivée de lire, bien sûr! Mon coup de coeur de la semaine est un peu particulier, puisque sa jeune auteure est une lectrice de notre bibliothèque.  D'ici à penser que son envie d'écrire lui est venue au contact de nos rayonnages...
Bref, venons-en à l'histoire!

Au 18 de l'allée du Silence, chez les Clairefontaine, côté pile, tout n'est qu'ordre, calme et propreté.
Charles et Chantal cultivent la bienséance avec ferveur, et élèvent leurs deux filles, Marie, 13 ans, et Elodie, 6 ans, dans une piété assez extravagante.  Plutôt que les héros de téléréalité, chez les Clairefontaine, on adule Bernadette Soubirous!

Hélas, toute médaille, même pieuse, a son revers, et pour Marie et Elodie, loin des regards du voisinage, c'est plutôt Carême tous les jours que Dieu fait.  Les deux soeurs se réchauffent l'une l'autre en se racontant des histoires, et Marie s'est bien jurée de protéger à tout prix sa petite soeur
des vendredis soirs où le diable en pantoufles lui rend visite sous le sceau d'un secret qui la brûle. Mamie Framboise, la grassouillette mère de Charles, qui vénère, elle, le chocolat et Louis de Funès pourra-t-elle l'entendre?

Romane Biron parsème son roman de comptines, ce qui par moments égare le lecteur sur les chemins du conte et de l'innocence, mais qu'on ne s'y trompe pas, la plume est féroce et trempée dans l'acide!
A découvrir!

Le diable en pantoufles, par Romane Biron, ed. Maelström Reevolution, 2017, 114p.
En section Adultes, sous la cote de rangement : 8-3 BI 8234 D

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire