lundi 21 août 2017

A lire sous le parasol


Chaque semaine, une proposition de lecture, à lire ... euh, cette semaine, on vous proposerait bien le coin du feu plutôt que le parasol! Bonne lecture quand même!



Communauté et transparence sont les maîtres-mots de la société Le Cercle.

Ce fournisseur d’accès à Internet basé en Californie a bâti sa réputation et sa fortune sur un système d’exploitation universel baptisé TruYou. Un seul compte, un seul mot de passe  pour toutes vos activités : réseaux sociaux, achats en ligne, transactions bancaires… simple, efficace, en toute sécurité…

Mae Holland, nouvelle employée au Cercle, découvre à quel point le Cercle ressemble au paradis : l’entreprise est installée dans un vaste campus, et encourage ses employés à former une vraie communauté : on ne lésine pas sur les services (crèches, salles de sport, cours de relaxation et de diététique…) et les moments festifs, auxquels il est de bon ton de participer. Car c’est dans l’échange que naissent les idées novatrices, les trois Sages qui dirigent l’entreprise en sont persuadés.  Des idées pour le bien de tous, évidemment !

La grande idée qui domine toutes les autres, c’est la transparence. Une société transparente où chacun sait tout sur tous s’autorégulera elle-même, pression sociale oblige. C'est ce à quoi s'attelent tous les jeunes chercheurs, persuadés de participer à une grande cause..

Cette belle façade de verre a évidemment un revers, dont le lecteur sera conscient bien avant l’héroïne, aveuglée par l'illusion  d’une société où chacun serait en sécurité… une sécurité voulue et mise en place par quelques uns, au prix de l’abandon des libertés de tous…

Bien que l’on comprenne très vite où veut en venir l’auteur de cette critique à charge d’une société de plus en plus hypernumérisée, on est happé par cette description de plus en plus hallucinante au fil des pages. La frontière entre utopie et dystopie est décidément bien mince, et l’enfer souvent pavé de bonnes intentions ! Et surtout, sommes-nous, lecteurs, très différents de Mae dans notre propre usage des réseaux sociaux et autres services numériques ?

Ce livre, paru en 2013, vient de faire l’objet d’une adaptation cinématographique. Mon conseil : évitez ! Le scénario a tellement écrémé le livre qu’il n’en reste qu’un exercice très didactique, sans intérêt. Enfin, ce n’est que mon avis, bien sûr !...

Le cercle, par Dave Eggers, ed. Gallimard, 2013.
Cote de rangement de ce roman en section Adultes : 8-3 EG 2572 C

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire