Fermetures de la bibliothèque les 21 et 22 juillet et les 14 et 15 août 2017 !!!

mardi 8 août 2017

Lire sous le parasol

 
 
Chaque semaine, une proposition de lecture à emmener sous le parasol, au pied d'un arbre, sur un banc du parc ou... où vous voulez! 

Sur suggestion d'un lecteur, j'ai dévoré ce week-end "l'homme qui s'envola" d'Antoine Bello, un auteur dont je n'avais jamais rien lu.  Je n'ai pas été déçue de la découverte, une lecture dépaysante à souhait!

"Je ne cherche pas d'excuses.  Il fallait que je parte.  Il en allait de ma santé mentale, de ma peau même.  Mais je me déteste pour la souffrance que j'ai causée".  Ainsi parle Walker, qui vient de mettre sa mort en scène pour disparaître et échapper ainsi à un quotidien qui lui est devenu insupportable.
Il avait tout pour être heureux pourtant : chef d'entreprise à qui tout réussissait, mari de Sarah, une femme que tous lui enviaient, père de trois beaux enfants...
Veuve et orphelins pleurent devant un cercueil vide, aucun reste de Walker n'a été retrouvé dans le crash de son avion, et pour cause...
Un homme cependant n'est pas dupe.  Nick Shepherd est détective spécialisé dans les disparitions, mandaté par les compagnies d'assurances.  Son instinct lui dit que Walker est toujours vivant, même si les tribunaux décident le contraire.  Entre les deux hommes s'engage une course-poursuite où se joue bien plus qu'une affaire d'argent...
"L'homme qui s'envola" est un "page turner" qui réserve des surprises jusqu'au bout, mais aussi une belle réflexion sur ce qu'est la réussite, ce que l'on fait de son temps, et les contraintes que l'on accepte ou non.  A méditer pendant ces belles journées d'été! ;-)

L'homme qui s'envola, par Antoine Bello, ed. Gallimard, 2017, 317p.

Isabelle P.

1 commentaire: