mardi 8 juillet 2008

Pause-bouquins ados : un auteur à découvrir...



Monika Feth est allemande et a publié de nombreux romans dont trois sont disponibles en français. Le plus récent est "le Cueilleur de fraises" paru chez Hachette, dans la collection Black Moon (dans laquelle on trouve aussi la trilogie de Stéphanie Meyer "Fascination" "tentation" "hésitation" )
L'histoire se passe dans une petite ville d' Allemagne. Trois adolescentes, Caro, Merle et Jette y partagent un appartement. Entre parents, histoires d'amour et copines, leur vie est pareille à celle de beaucoup d'autres. Sauf qu'on découvre Caro assassinée au fond d'un bois... Tous les indices semblent indiquer qu'elle a été victime d'un tueur en série. Jette jure de venger son amie...
Tout est efficace dans ce thriller, de la couverture particulièrement réussie à la trame du récit à plusieurs voix, qui "scotche " littéralement le lecteur au fil des pages. Une lecture idéale en cette période de dolce farniente estival.
Et, bonne nouvelle pour les amateurs du genre, il semble que ce soit le premier tome d'une série!



En 2005, Monika Feth avait publié aux éditions Milan, dans la collection Macadam, "Prisonnière de la lune". Un climat tout autre pour ce récit qui pose en arrière-plan le problème des sectes et de la liberté de pensée.
La secte des Enfants de la Lune s'est installée dans le petit village allemand où habitent Marlon et ses parents, rachetant au prix fort les terres agricoles et prenant de plus en plus de place dans le paysage. Au village, on se méfie de ces "illuminés" qui se promènent dans de longues robes blanches et prêchent l'amour universel.
A l'intérieur de la secte, Jana, qui vit là depuis sa naissance, commence à s'interroger. Les enfants de la Lune obéissent à des règles strictes, dont certaines, écrites en gras, rythment son récit, comme autant de slogans indéfiniment répétés. Mais ces lois sont-elles justes, qui empêchent Maria d'aimer Simon, ou de soigner efficacement Lili, atteinte d'une méningite? Jana va devoir choisir...
Un roman très prenant, écrit à plusieurs voix, celle de Marlon, "dehors", et celles de Jana et de son amie Maria, "dedans".



En 2004, c'est aux editions Thierry Magnier que l'on pouvait découvrir "Vol, envol", un roman d'un genre encore une fois très différent. Qu'on en juge!
L'histoire commence le jour des 12 ans de Dole. C'est en effet pour elle une date importante, l'entrée dans la vie active. En effet, dans la famille de Dole, on est... pickpocket! de père en fils et de mère en fille. Cela ne pose à Dole aucun problème de conscience tant cela semble évident à tous dans sa famille.
Jusqu'au jour où Freddie, son grand frère, se révolte, décide de mener une vie normale et entre en apprentissage dans un salon de coiffure. Jusqu'au jour où Dole rencontre Jonas, dont elle a bien envie de devenir l'amie. L'ennui, c'est que Jonas est fils de policier! Les foudres familiales s'abattent sur la pauvre Dole...

Trois romans à découvrir donc, d'une auteure dont on attend la prochaine oeuvre traduite avec impatience!

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire