samedi 21 juin 2008

Payés pour lire

Lu dans un récent numéro de la revue "Okapi" (ed. Bayard), à laquelle la bibliothèque est abonnée, l'initiative loufoque du maire d'un village espagnol. Fâché que les jeunes de sa commune ne lisent pas assez, il a décidé de subventionner les familles dont les enfants passent du temps à la bibliothèque. Une heure de lecture vaut un euro, paraît-il.
Mieux vaut en rire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire