La bibliothèque sera fermée les 1, 2, 3, 10 novembre, ainsi que le 12 novembre (Mise à jour du système informatique)

mercredi 3 mars 2010

les lionnes


Elles sont deux, la mère et la fille. Elles ont quitté le groupe, animées d'une rage qui les soude dans leur chasse aux humains qui ont tué deux des leurs.
Mère et fille ensemble face aux hommes, face à la douleur, aux charognards, à la mort...
"Je me sers d'animaux pour instruire les hommes" disait La Fontaine; Jean-François Chabas le rappelle en citation ouvrant ce roman-fable poignant.
En 50 pages défilent en images superbes le destin de ces deux fauves.
Mais dans cette savane impitoyable, il est aussi question de liberté, d'amour et du sens de la vie, qui donnent à ce récit une portée universelle.
Quelques lignes en italique le concluent qui, en vers, auraient pu naître sous la plume de La Fontaine : "Aux plus jeunes de mes lecteurs qui s'attristeraient de cette fin, je voudrais dire de ne pas avoir de peine. La vie, je vous le souhaite, vous apprendra qu'il est bien plus terrible de vivre en hyène que de mourir en lionne".

Les lionnes, par Jean-François Chabas, Ecole des loisirs (Neuf), 2009, 55p.

Isabelle P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire